Le Trouve Feuille

Roland Feuillas

Edition : Le Trouve Feuille, sept 2019

Genre : théâtre jeunesse

ISBN : 979-10-359-0213-1

public : tout public

Format : 13X18cm,

Nombre de pages : 98

livre version papier : 8,50€

livre version numérique : nc

extrait


– Quand ça a commencé, j’étais trop petit pour comprendre ce qui se passait, mais maintenant…

– Comment ça ? C'est avant-hier que ça a commencé.

– Avant-hier ?

– Oui, avant-hier !

– Quand ils l’ont emmenée, Maman criait : il n’y a personne, il n’y a que moi !

– Et alors ?

– Mais j’étais là, moi ! Maman, elle a menti !

– Tu crois ?

– Maman ne m’a jamais menti !

– C’était pas un mensonge.

– Maintenant, je sais que c’était pas un mensonge.

– Quelques fois, on grandit comme ça, d’un coup, sans prendre un centimètre.

Commander le livre

Roland Feuillas                Un abri pour germer

  du même auteur :                                                                           théâtre tout public : Lucien - Johnny - Julie - Blessures

théâtre jeune public : Sol - La sérénade d'Arlequin - Sol suivi de la sérénade d'Arlequin

  Fantaisies dramatiques :   l'etnalov epuocuos - la marquise au pied bot

essai, livres outils :   côté jardin, côté cour d'école - la classe-théâtre

Des enfants et des ados se retrouvent dans un lieu isolé où ils sont confinés. On devine la situation qui les a amenés dans ce lieu à travers les monologues et les dialogues qui s’égrènent, se chevauchent, se font écho.

On ne sait pas combien ils sont. On ne sait pas non plus grand chose sur leur âge, leur genre, leur passé, leur histoire, ... On sait seulement que ce sont des enfants et qu’ils n’ont qu’une envie : vivre.

L'ours blanc,                              préface de Joël Jouanneau


"Hardi et haut les cœurs enfants confis dans vos appartements : en ces temps difficiles un vieil ours à poils blancs vous a concoricocté un parfait petit manuel de survie face aux masques de l'ennui. C'est du théâtre à fleur de mots sans smartphones ni vidéos. Voilà qui ne peut vous faire qu'un bien fou. Mais gardez-vous surtout, gamins gamines, de les lire trop vite, ces dialogues écrits au compte-goutte et au ciseau. C'est un ensemble de musique de chambre que vous allez entendre en les lisant tout haut, et entre les notes le silence ne sera pas de trop, non, ce sera un utile ami. Dans ce refuge, à l'abri du monde inquiétant qui est celui qui s'ouvre devant vous, où bien trop d'adultes en déroute sont semblables à ces autruches qui face au danger enfouissent leur têtes dans un sable qui brûle, vous rencontrerez des os de bananes et des rêves de sommes en bulles, ce sont ceux de l'ours blanc il a pour prénom Roland, et dans sa grotte on apprend à chasser les soucis et à raisonner nos peurs par le courage de l'écrit, c'est pourquoi on se doit de lui dire merci."